Financement participatif et vente pyramidale: Attention aux rentabilitées alléchantes

Grâce à cet article vous apprendrez :

  1. Ce qu’est une vente pyramidale;
  2. Son évolution durant un siècle;
  3. Reconnaître un système pyramidale;
  4. Les risques et sanction à participer à une pyramide.

Point clés à retenir :

  1. La vente pyramidale est illégale en France;
  2. Elle se cache souvent dans les réseau MLM;
  3. Un MLM n’est pas nécessairement une pyramide.

La chaine de Ponzi, la pyramide de Madoff: ces mots vous disent quelque-chose?

Ce sont deux systèmes d’arnaques financières qui ont beaucoup été utilisés depuis presque un siècle maintenant. Et si vous en avez entendu parler, c’est parce-que ces escroqueries ont couté des millions aux épargnants.

Mais bien que la ruse soit vielle et connue, elle continue de faire des ravages encore aujourd’hui. Elle a changé de procédé, de cible, et même de nom, mais le principe reste le même. Une personne au sommet de la pyramide gagne beaucoup plus que tous les autres réunis et ceux tout en bas de la pyramide perdent tout.

Aujourd’hui je vais vous parler du nouveau visage de Ponzi, ce masque qui séduit encore aujourd’hui un grand nombre de gens prêts à croire en l’incroyable quand leur vie semble au plus mal.

  • Un peu d’Histoire

Charles Ponzi (né le 3 mars 1882 à Lugo, dans la province de Ravenne, en Émilie-Romagne, en Italie et mort le 18 janvier 1949 à Rio de Janeiro, au Brésil) est un escroc italien, concepteur d’un mode d’escroquerie élaboré sur une chaîne d’emprunt.

Cette technique d’escroquerie, punie depuis longtemps comme délit, maintenant appelée « chaîne de Ponzi » (ou « pyramide de Ponzi ») repose sur un système relativement simple : les intérêts versés aux épargnants sont prélevés sur les sommes placées par les souscripteurs suivants. Pour que les recettes continuent à couvrir les engagements, il faut une croissance des souscriptions. Dès que celle-ci se ralentit, la cessation de paiement fait découvrir le système de cavalerie.

Source: Wikipedia

  • La pyramide originale

Pour schématiser, imaginez qu’une personne, au moment où vous cherchez de nouvelles sources de profits, vous annonce que vous pouvez faire du 50% d’intérêt par an en lui confiant simplement votre argent.

Oui monsieur, vous avez bien compris, 50 %.

Si ce taux vous parait irréaliste, c’est que vous n’êtes pas complètement fou.

Seulement voilà, ce n’est pas n’importe qui qui vous annonce cela, mais un proche, un ami, voir même, un membre de votre famille. Il l’a fait lui-même, il est donc la preuve que ça marche. Et en plus, devinez quoi ? Il sera votre parrain dans cette merveilleuse martingale financière.

Comment ne pas faire confiance à ses proches ? (en marketing, on parle de preuve sociale) surtout qu’en ce moment, les finances ne sont pas au beau fixe et qu’une belle source de revenu ne ferait pas de mal à votre quotidien (corde sensible, déclencheur d’achat).

L’affaire est donc entendu. Vous n’aviez que très peu d’argent, alors pour maximiser vos profits, vous faites tapis. De toutes façon, l’argent arrivera bien vite. Et puis soyons généreux, comme je suis enjoué, je vais moi-même en parler à mes proches puisqu’on m’annonce que plus il y aura de monde, et plus ma rentabilité sera efficace.

Mais savez-vous dans quoi vous avez vraiment mis les pieds à ce moment là ?

Si on devait le représenter, ça ressemblerai à ça: Vous n’y comprenez rien du tout ?

Alors tout vas bien, ce n’est pas fait pour que vous compreniez.

Dans les grandes lignes, vous êtes coincé dans une chaine. Vous êtes la rentabilité de votre parrain, et vos filleules sont la votre et ainsi de suite.
donc, tant que vous trouvez des filleuls, vous gagnez, mais le jour ou vous n’en trouvez plus, c’est fini. Comme le représente la pyramide, il arrive un moment où la limite de la population marque la fin de la pyramide quoi qu’il arrive. Et si vous avez le malheur d’être à sa base, c’est que vous n’avez pas de filleuls. Vos économies ayant alimenté votre parrain et ses parrains avant lui, vous n’avez plus d’argent.

  • Que dit la Loi ?

L’Article L121-15 du code de la consommation créé par l’Ordonnance n°2016-301 du 14 mars 2016 – art. dispose:

Sont interdits :

    1. La vente pratiquée par le procédé dit ” de la boule de neige ” ou tous autres procédés analogues consistant en particulier à offrir des marchandises au public en lui faisant espérer l’obtention de ces marchandises à titre gratuit ou contre remise d’une somme inférieure à leur valeur réelle et en subordonnant les ventes au placement de bons ou de tickets à des tiers ou à la collecte d’adhésions ou inscriptions ;
    2. Le fait de proposer à une personne de collecter des adhésions ou de s’inscrire sur une liste en exigeant d’elle le versement d’une contrepartie quelconque et en lui faisant espérer des gains financiers résultant d’une progression du nombre de personnes recrutées ou inscrites plutôt que de la vente, de la fourniture ou de la consommation de biens ou services.
      Dans le cas de réseaux de vente constitués par recrutement en chaîne d’adhérents ou d’affiliés, il est interdit d’obtenir d’un adhérent ou affilié du réseau le versement d’une somme correspondant à un droit d’entrée ou à l’acquisition de matériels ou de services à vocation pédagogique, de formation, de démonstration ou de vente ou tout autre matériel ou service analogue, lorsque ce versement conduit à un paiement ou à l’attribution d’un avantage bénéficiant à un ou plusieurs adhérents ou affiliés du réseau.

En outre, est interdit, dans ces mêmes réseaux, le fait d’obtenir d’un adhérent ou affilié l’acquisition d’un stock de marchandises destinées à la revente, sans garantie de reprise du stock aux conditions de l’achat, déduction faite éventuellement d’une somme n’excédant pas 10 % du prix correspondant. Cette garantie de reprise peut toutefois être limitée à une période d’un an après l’achat.

  • Modernisation et Multi-Level Marketing (MLM)

Alors pas folle la guêpe, aujourd’hui une telle arnaque ne marcherait bien évidement plus…

En êtes-vous si sur ?

C’était sans compter sur l’ingéniosité des escrocs pour faire un peu de chirurgie esthétique pour passer incognito.

Prenez un système pyramidal; combinez cela avec une libéralisation du marché de l’emploi et des techniques de marketing modernes, et vous obtenez le Multi-Level Marketing.

Le MLM n’est pas une insulte si vous n’en n’avez jamais entendu parler. A la base, le MLM, appelé aussi la vente de niveau, est une structure du réseau de vente dans laquelle les revendeurs (ou distributeurs) peuvent parrainer de nouveaux vendeurs, et être alors en partie rémunérés par une commission évaluée en pourcentage sur les ventes des recrues. La vente multiniveau élimine les coûts liés au recrutement et à la formation mais aussi les dépenses de publicité en lui substituant le bouche à oreille. Elle est aujourd’hui très largement rependu dans les circuits dit de “vente directe” ou de vente à domicile.

On connaît tous quelqu’un qui connaît quelqu’un qui fait des réunion Tupperware. Et bien c’est un des exemples les plus connus.

Alors attention, le MLM en soit est totalement légal puisqu’il y a un produit vendu et que les commissions partagées sont faites sur la vente. Mais vous remarquez déjà l’étrange similarité entre le MLM et notre fameuse pyramide.

Alors où est la suite ?

  • Les dérives du Multi-Level Marketing

Alors du coup, si le système est légal, comment peut-il devenir illégal ?

Le MLM est un système dans lequel la vente se fait de particulier à particulier. Par conséquent, le problème majeur de ce système est le faible taux de réussite provenant de l’incapacité des recrues à structurer leur activité. Dans les autres modèles commerciaux les recrues doivent remplir les conditions de qualifications et de compétences avant de démarrer. Dans le MLM c’est après leur démarrage que les recrues doivent se former et nombre d’entre elles ne sont pas prêtes à faire les efforts de formation.

Du coup, il est tentant de contourner les règles pour améliorer la rentabilité du système. C’est là que la chaine entre en action.

Le système de “rémunération” est alors divisé en deux partie:

  • Les commissions classiques basées sur les ventes que vous réalisez et celles de vos filleuls
  • Les commissions que vous percevez sur les “droits d’entrée” de vos filleuls

Et pour la deuxième partie, c’est déjà plus la même musique. Aucun besoin de vendre, seulement besoin de recruter. Quand vendre un produit vous rapporte quelques euros alors que faire rentrer votre famille vous rapporte plusieurs centaines, voir milliers d’euros, c’est que vous êtes dans un système pyramidal. Ici aucune promesse de rendement et vous savez que l’argent vient de votre parrainage, mais c’est tout aussi illégale que le montage de Ponzi car il n’y a aucune création de richesse.

  • Les pyramides 2.0 et les réseaux sociaux

Envie de revenus complémentaires sans sortir de chez vous, cliquez ici

“La preuve, cette mère de famille gagne 5000 € / mois grâce à cette méthode, découvrez comment elle fait.”

Vous devez souvent voir trainer ce genre de “pub” au 4 coins des pages quand vous naviguez sur la toile. Elle sont très connues mais font encore des victimes chaque année.

Mais il en existe un nouveau genre, plus sournois, et redoutablement efficace. L’offre d’emploi. On en vois de plus en plus.

Devenez agent/recruteur pour une start-up d’avenir.

MP si intéressé.

Si vous êtes en recherche d’emploi, c’est peut-être pour vous une opportunité à saisir. Et puis cela ne coûte rien de regarder.

En façade, vous pouvez trouver par exemple une jeune société qui propose aux internautes d’investir via un système de crowdfunding, dans l’économie réelle et locale. Avec le contexte économique actuel, cela semble être une excellente idée. Et là on vous dit que c’est une organisation en MLM, en vous citant des exemples de sociétés telles que Tupperware pour valider que c’est bien légal. Il s’agit donc pour vous de faire un simple versement (200 à 300 €, pas plus) sur l’économie réelle (une corde sensible donc) et de recruter à votre tour de nouvelles personnes afin qu’elles investissent à leur tour, moyennant au passage une coquette commission sur le versement. Dans les montages que j’ai observé, c’est en moyenne 46 % de l’investissement de votre filleul qui part en rémunération de parrainage. Vous en conviendrez que si vous aviez 46 % de frais d’entrée sur votre contrat d’assurance-vie, vous feriez une misère à votre conseiller.

Le reste de l’argent quand à lui, n’est absolument pas investi car ces sociétés n’ont pas les autorisations pour gérer des FIP (Fonds d’Investissements Participatifs)

Maintenant que je vous ai fais un panorama sur le système pyramidal, vous vous dites, “Et bien oui, c’est évident”, mais l’est-ce vraiment quand on touche à votre corde sensible et que vous n’avez pas ces informations ?

Car voilà l’effet pervers qu’ont les réseaux sociaux sur la pyramide. Plus besoin de chercher longtemps qui sera intéressé et qui mordra facilement. Les réseaux sociaux savent ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas, les causes que vous trouvez justes, et celles qui vous révoltent.

Avec 3 lignes de code et quelques euros, n’importe qui peut acheter une campagne de pub et des likes pour lui donner plus de crédibilité. Vous pouvez également voir si vos amis aiment, (j’ai moi-même des amis qui likent des pages douteuses sur Facebook), ce qui va renforcer votre confiance, et le tour est dans le sac.

Marketing ciblé + preuve sociale + corde sensible, c’est la combinaison absolue pour vendre un produit de nos jours. C’est une arme redoutable qui ferait tomber dans le panneau les moins vigilants d’entre nous.

  • Comment vérifier rapidement si il s’agit d’une pyramide ?

Le premier des signes indicateurs est la domiciliation de l’entreprise.

Les sociétés qui exploitent le système pyramidale ne sont jamais basées en France. (J’entends par là que, à part une adresse de boite aux lettres à Sofia-Antipolis, vous ne trouverez aucune représentation physique en France) Ces gens là se cachent, car il savent qu’ils sont hors la Loi.

Ensuite, vous avez le principe du “secret”. Vous serez toujours invité par une personne qui vous dira qu’il a un plan génial pour gagner de l’argent, mais il n’en dira jamais plus avant d’être isolé avec vous et éventuellement son parrain. Ils emploient des techniques très rodées pour persuader les victimes et évitent toutes interférences de la part des “pommes pourris”. (les sceptiques)

Si l’activité est en rapport directe avec la finance (placements, crowdfunding, prêt entre particuliers, options binaires), vous risquez de trouver la maison mère à Malte. De plus, ces activités sont strictement réglementées et encadrées par l’AMF (Autorité des Marchés Financier). Il faut donc un numéro d’agrément pour manipuler des fonds (c’est l’ORIAS qui, en France, s’assure que les professionnels remplissent les conditions et décerne les agréments renouvelables tous les ans), et pour obtenir ce numéro, il faut avoir le diplôme et/ou la formation qui correspond. Vous pouvez donc facilement vérifier si ces sites affichent les numéros d’agréments et vérifier les autorisations qui lui sont associés. (Vous pouvez très bien trouver un numéro d’agrément mais que celui-ci n’accorde pas le droit de manipuler des fonds par exemple).
Egalement en cas de doutes, l’AMF a mis en ligne une “liste noire” des organismes interdits de marché pour les options binaires.

En enfin, vérifiez les avis sur la société. Il se peut que la société ai le droit d’exercer car celle-ci n’a pas encore été épinglée et condamnée. En effet, ces société là engrangent des millions et payent rubis sur l’ongle des avocats pour faire trainer les procédures au cours desquelles elles continuent à “recruter”.

  • Ce que vous risquez sur le plan juridique

Et bien oui, car dans la pyramide, la limite entre victime et escroc, c’est de recruter à son tour. Du coup, le moindre recrutement que vous seriez amené à faire vous rend condamnable:

Code de la consommation – Article L132-19

Le fait de procéder à une vente ou une prestation ” à la boule de neige ” ou tout procédé analogue défini aux 1° et 2° de l’article L. 121-15 est puni d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000 euros.
Le montant de l’amende peut être porté, de manière proportionnée aux avantages tirés du délit, à 10 % du chiffre d’affaires moyen annuel, calculé sur les trois derniers chiffres d’affaires annuels connus à la date des faits.

Et maintenant ?

  1. Si cet article vous a plu c’est qu’il plaira aussi à d’autres personnes, faites en bénéficier vos proches en le partageant ;
  2. Si vous souhaitez lire d’autres articles, pour les anciens cliquez-ici et pour recevoir les prochains cliquez-ici ;
  3. Si vous souhaitez obtenir les réponses et conseils à vos questions, préoccupations ou projets, cliquez-ici.

A bientôt, l’équipe de Mon Réseau d’Experts

About the author: Kevin Petitnicolas

Kevin Petitnicolas

Directeur Général de Mon Réseau d’Experts, j’apporte ici mon savoir et mes connaissances afin de vous aider à comprendre votre environnement et vous aider à l’appréhender

Commenter cet article

  • Facebook
  • Google Plus
  • WordPress

Leave a Reply

Your email address will not be published.